Visiter Angkor Wat (Angkor Vat)

Ce monument qu’est l’Angkor Wat est le plus grand monument au monde et l’un des plus beaux ! Il réunit un savoir-faire architectural, un mélange de culture indienne et reste le plus bel exemple de l’apogée du peuple Cambodgien.
Construit sous le règne de Sûryavarman II en 1110 après Jésus-Christ, il fut fini en 1150, après 40 ans de travaux titanesques.

Plutôt que d’aborder ce temple de façon classique, il est proposé ici une approche différente et ludique : découvrir le temple en retenant certains points-clés/intéressants.

Elements de compréhension

Il est possible de retrouver l’apellation du temple sous le nom de « Angkor Wat » ou « Angkor Vat », les deux désignant bien le même monument.

Aux alentours de 1113 après Jésus Christ, date du début de la construction, les cambodgiens formaient un peuple profondément Hindouiste depuis plusieurs dizaines d’années déjà. Cela a eu une grande influence sur les constructions et l’histoire du temple.

Angkor Wat est un avant tout un monument religieux, le plus grand au monde. Il est dédié au dieu hindou Vishnou. Mais comme il aurait servi de mausolée pour Sûryavarman II, certains chercheurs ne sont pas d’accord avec la thèse officiel, bien que les cendres n’aient jamais étaient retrouvés. En revanche les traces trouvées laissent entendre qu’il s’agit bien d’un sanctuaire.

3 tours sur le drapeux du cambodge

les 3 tours d'Angkor Wat sur le drapeau du cambodge

Les 5 tours d’Angkor Vat sont le symbole de tout un pays, on les retrouve sur différents supports. Selon où l’on se trouve dans le temple, on peut apercevoir 5 tours (au loin) ou 3 tours, c’est d’ailleurs sous cette dernière forme qu’est représenté le temple sur le drapeau du Cambodge.

A l’époque Angkorienne, les successions étaient compliquées (voir la page Les rois du Cambodge), alors construire d’immenses temples était un moyen efficace de légitimer la lignée en place.

 

Histoire d’Angkor Wat

Le nom d’Angkor Wat vient du sanskrit, la langue indienne importée au Cambodge en même temps que la religion. Littéralement, Angkor  Wat signifie « la ville Pagode ».

Sûryavarman II, le fondateur d’Angkor Wat était un conquérant ambitieux et un fin diplomate. Il repoussa les limites de son territoire et combattit les Chams et le Dai-viêt (futur Viêt-nam), renoua les rapports avec la Chine; ceci lui conféra une aura particulière auprès de son peuple et facilita la création de grandes constructions par la dévotion qui lui était due. Angkor Wat serait peut-être même son mausolée.

Le temple est aussi un formidable « livre » qui retracent des événements importants et de la vie courant, notamment grâce au bas-reliefs, ces immenses panneaux de plusieurs dizaines de mètres de long. Souvent ils étaient accompagnés de légendes et de cartouches contenant des inscriptions. On les trouve autour du temple. Voici les principaux :

  • La bataille de Kuruksetra. Placé à droite face à l’entrée du temple (donc vers l’ouest), on le trouve en contournant le temple par la droite. Ce bas-relief de 50 mètres de long retrace la bataille du Kuruksetra un passage tiré du Mahabarata. Le Mahabarata est une version cambodgiene du Mahabarata indien écrit en langue sanskrite et qui raconte la bataille du bien contre le mal.
  • Le Défilé historique, appelé aussi « La procession Historique ». On le trouve un peu plus loin en continuant de tourner autour du temple par la droite (face Sud). Difficile de le manquer, ce panneau fait presque 100 mètres de long ! Il est consacré à Sûryavarman II : c’est une des premières fois ou il est représenté sous la forme de Paramavishnuloka, c’est-à-dire avatar de Vishnou sur terre.  Dans une autre partie, on le voit sur un éléphant devant un défilé de ses troupes.
  • Le Paradis et les Enfers. En continuant le tour à coté du bas-relief « Le défilié historique », se trouve  Le Paradis et les Enfers (face Sud). D’une longueur de 60 mètres, ce panneau décrit, comme son nom l’indique, le paradis et les enfers, selon les 3 niveaux du l’hindouisme : le monde du Paradis en haut, le monde des hommes au milieu et dessous le monde des enfers. Les hommes sont donc jugés par Dharma et par Citragupta qui connait le kharma des hommes. En fonction de celui-ci ils seront soit jetés dans un des 32 Enfer, soit emmenés vers l’un des 37 Paradis (comme l’inscription le stipule).
  • Le barattage de la Mer de lait. En continuant sur la face Est se trouve ce bas-relief de 50 mètres de long encore inspiré de la mythologie indienne : au départ le dieu Deva incarnant le Bien, se bat contre le démon Asura. Il n’y aura ni vainqueur, ni vaincu, car Deva affaibli demanda l’aide à Vishnou (au centre du barattage), la plus haute divinité indienne, qui leur conseilla de s’unir pour  extraire l’Amrita, le nectar d’immortalité de Kshirodadhî, la mer de lait.
  • La bataille de Lanka. Placé sur la face ouest, ce panneau retrace la légende indienne d’une bataille entre Rama, aidé par l’armée de singes de Hunaman, contre Ravana qui a enlevé son épouse Sita.

Le temple dédié à Vishnou, devint Bouddhiste au XVIème siècle et un lieu de pélerinage de l’Asie et des Bouddhistes.

 

Les Chiffres

La construction aurait durée près de 40 ans et aurait nécessité près de 50 000 travailleurs.

Les traces laissées par des constructions en bois, perdu depuis des siècles et retrouvées par un sondage du sous-sol, indique que le site était à l’époque 3 fois plus grand que celui que nous connaissons actuellement puisqu’il atteignit environ 3 000 Km carrés.

A son apogée la ville a été la plus grande au monde avant l’ère industrielle avec plus de 800 000 habitants.

 

Les Mystères

Contrairement à beaucoup d’autres temples à Angkor ou plus généralement en Asie du Sud-est qui sont tournés vers l’est, vers le soleil levant, Angkor Wat est tourné vers l’ouest. La réponse serait que comme Angkor Wat est dédié à Vishnou, il est  naturellement orienté vers la direction des temples Hindus.

 

  • drapeau cambodge
  • cambodge drapeau
  • drapeau du cambodge
  • drapeau cambodgien
  • cambodia
  • le temple dangkor
  • population camboge
  • mandorle angkor watt rama
  • le drapeau du Cambodge
  • le drapeau cambodgien
  • vishnou temple angkor vat
  • image du drapeau de cambodge<
  • drapeau phnom penh
  • 3 niveaux Angkor Vat
  • camboge drapeau


2 Comments


  1.  

    Angkor Vat est vraiment un endroit magnifique et unique au Monde. J’y suis allé il y a un peu moins de mois et je dois dire que l’expérience en vaut largement le détour! Si vous voyagez en Asie, ne manquez pas Siem Reap, le temple d’Angkor Vat et tous les temples environnants, c’est l’un des endroits les plus magiques au Monde !




  2.  
    Marjorie

    Même si je préfère le temple avec les grosses têtes, angkor wat est un superbe temple. Après être venue de phnom penh, je suis de suite allée voir les temples d’angkor, et ca fait du bien de partir de la circulation pour découvrir le calme des temples. Par contre le lendemain j’ai voulu y retourner et il y avait beaucoup de monde devant cela m’à découragée ….





Leave a Response

(required)